Stop au dioxyde de titane dans Les dentifrices Oral-B

(3D White Luxe accélérateur de blancheur)

Avec dioxyde de titane

Avec dioxyde de titane

Sur un article repéré le January 29, 2019.

Fabricant

Oral-B.

Position du fabricant

Lors de notre enquête en novembre 2020, nous avons constaté que ce dentifrice contenait du dioxyde de titane. Le 17 mai 2019, Agir pour l'Environnement avait envoyé un courrier au fabricant pour lui demander de cesser au plus vite d'utiliser du dioxyde de titane (ou CI77891), colorant dangereux et potentiellement nano. Procter&Gamble, qui commercialise les marques Fluocaril, Oral-B et Parogencyl, a répondu le 18 juin 2019 qu'"à partir de septembre 2019, pour [leurs]consommateurs qui préféreraient une formule sans dioxyde de titane, [ils proposeront] en complément un dentifrice sans colorant artificiel". Aucune mesure n’a été prise contre le dioxyde de titane. Interpellez Procter&Gamble pour lui demander de cesser d’utiliser du dioxyde de titane. Chaque message compte: plus le fabricant recevra de messages, plus il sera incité à s'engager. Si vous recevez une réponse, merci de nous la communiquer pour que nous puissions suivre au mieux la position de chaque fabricant.

Interpellez le service consommateur

VOTRE MESSAGE

Pour avoir plus d’impact, personnalisez votre message pour Oral-B.

contactez le fabricant par d’autres moyens

via son formulaire de contact

Exemple de message :

Madame, Monsieur, 
      
Je vous écris pour vous demander de cesser d’utiliser le dioxyde de titane dans la fabrication de vos produits et plus particulièrement dans le 3D White Luxe accélérateur de blancheur. 

Le dioxyde de titane est un colorant dangereux qui n’a rien à faire dans les dentifrices. Ses effets toxiques sont de mieux en mieux documentés : lésions pré-cancéreuses du colon, système immunitaire affaibli… Ses effets seraient encore plus préoccupants quand il se trouve sous forme de nanoparticules. Leur très petite taille leur permettrait de pénétrer dans l’organisme (organes, cerveau, placenta…), et de se disséminer dans l’environnement. Même si ce sont de petites doses, nous y sommes exposés plusieurs fois par jour et ce tout au long de notre vie. La muqueuse buccale est perméable et nous ingérons une partie du dentifrice (surtout les enfants). 

Alors que le dioxyde de titane est interdit dans l’alimentation, il est inadmissible que ce colorant soit présent dans les dentifrices. Il n’a aucune utilité autre que colorer la pâte de dentifrice. De nombreux dentifrices n’en contiennent pas.

Aussi, je vous demande de cesser d’utiliser au plus vite le dioxyde de titane dans votre production et de passer en revue l’ensemble de vos matières premières susceptibles d’être nanos (et donc étiquetées [nano]). 

Les consommateurs attendent d’une entreprise responsable un refus des substances dangereuses et une transparence totale sur sa politique d’entreprise quand il s’agit de santé et d’environnement.

Dans l’attente de votre réponse, 
Cordialement, 

par courrier postal

Adresse d’envoi :

Service consommateur P&G France
163 quai Aulagnier
92600 Asnières sur Seine France

sur Facebook

Exemples de message :

  • Bonjour Oral-B! Le dioxyde de titane n’a rien à faire dans votre produit! Savez-vous que ce colorant est dangereux et susceptible d’être nano? Il est interdit dans l’alimentation. Il ne sert à rien à part colorer la pâte de dentifrice. Beaucoup de dentifrices n’en contiennent pas d’ailleurs. Souhaitez-vous continuer à exposer les consommateurs à cette substance dangereuse?