Stop au dioxyde de titane dans Les dentifrices Carrefour

(Protect anti tartre)

Avec dioxyde de titane

Avec dioxyde de titane

Sur un article repéré le December 20, 2018.

Fabricant

Carrefour.

Position du fabricant

Le 13 juin 2019, le service consommateurs Carrefour France a répondu à l'interpellation d’une des adhérentes d’Agir pour l’Environnement que « de nouveaux dentifrices seront sur le marché avant la fin de l’année 2019 et qu’ils ne contiendront pas de dioxyde de titane». Agir pour l’Environnement aimerait savoir si en parallèle de la mise sur le marché de ces nouveaux dentifrices, Carrefour s’engage également à supprimer ou reformuler les références de dentifrices qui contiennent du dioxyde de titane déjà existantes. Vous aussi, interpellez Carrefour pour lui poser la question !

Interpellez le service consommateur

VOTRE MESSAGE

Pour avoir plus d’impact, personnalisez votre message pour Carrefour.

contactez le fabricant par d’autres moyens

via son formulaire de contact

Exemple de message :

Madame, Monsieur, 
      
Je vous écris pour vous demander de cesser d’utiliser le dioxyde de titane dans la fabrication de vos produits et plus particulièrement dans le Protect anti tartre. 

Le dioxyde de titane est un colorant dangereux qui n’a rien à faire dans les dentifrices. Ses effets toxiques sont de mieux en mieux documentés : lésions pré-cancéreuses du colon, système immunitaire affaibli… Ses effets seraient encore plus préoccupants quand il se trouve sous forme de nanoparticules. Leur très petite taille leur permettrait de pénétrer dans l’organisme (organes, cerveau, placenta…), et de se disséminer dans l’environnement. Même si ce sont de petites doses, nous y sommes exposés plusieurs fois par jour et ce tout au long de notre vie. La muqueuse buccale est perméable et nous ingérons une partie du dentifrice (surtout les enfants). 

Alors que le dioxyde de titane est interdit dans l’alimentation, il est inadmissible que ce colorant soit présent dans les dentifrices. Il n’a aucune utilité autre que colorer la pâte de dentifrice. De nombreux dentifrices n’en contiennent pas.

Aussi, je vous demande de cesser d’utiliser au plus vite le dioxyde de titane dans votre production et de passer en revue l’ensemble de vos matières premières susceptibles d’être nanos (et donc étiquetées [nano]). 

Les consommateurs attendent d’une entreprise responsable un refus des substances dangereuses et une transparence totale sur sa politique d’entreprise quand il s’agit de santé et d’environnement.

Dans l’attente de votre réponse, 
Cordialement, 

par courrier postal

Adresse d’envoi :

Service consommateurs Carrefour-Interdis
93 avenue de Paris TSA 91431
91343 Massy Cedex